LA THÉMATIQUE 2017

« FOU FOU »

Le FiMé vous propose de plonger dans les méandres de la folie, un thème qui a cette particularité de pouvoir transcender tous les genres cinématographiques. Bien sûr, la folie est un ressort narratif largement utilisé dans les thrillers à limage de cette première adaptation du Dr. Jekyll et Mr. Hyde mais également d’un autre film moins connu La Volonté du mort qui a pourtant posé les fondements du cinéma d’angoisse. La folie des hommes peut malheureusement conduire à des destins tragiques, comme dans ces chefs d’oeuvre que sont La Passion de Jeanne d’Arc et Les Larmes du clown. Mais la folie au cinéma ne relève pas uniquement du drame, surtout si l’on considère que l’amour et l’argent peuvent mener à certains excès comme dans Les Fiancées en folie avec Buster Keaton, ou dans la comédie méconnue Cauchemars et superstitions emmenée par le virevoltant Douglas Fairbanks. Enfin, la folie est également une source d’inspiration privilégiée pour les cinéastes qui ont tenté des expériences de cinéma, et parfois avec beaucoup de talent comme Jean Epstein avec La Chute de la Usher adapté d’Allan Edgar Poe, ou Teinosuke Kinugasa qui fait preuve d’une incroyable virtuosité dans son film Une Page folle.

Du côté des musiciens qui accompagneront les films, il est évident qu’avec un tel thème, ils ne peuvent nous emmener que sur des territoires musicaux originaux, voire insolites. Il faudra se méfier de la capacité d’envoûtement de Zone Libre avec Serge Teyssot Gay et son rock bruitiste mais aussi de Joakim et ses musiques électroniques hypnotiques et colorées. Bien sûr, nous sommes impatients de vous présenter en création les deux magnifiques productions du FiMé, l’une portée par l’Ensemble Polychronies et l’autre par Les Voix Animées ; sans oublier le ciné-concert à l’Opéra qui pour la première fois est entièrement une création puisque la partition a été composée spécialement par Hugo Gonzalez-Pioli, qui la dirigera lui-même. Quant aux autres musiciens et autres ensembles, L’Inquiétant Suspendu, le Gaël Mevel Trio et Camille El Bacha, soyez assurés qu’il sauront nous faire voyager mais peut-être pas si loin que ça, peut-être même à l’intérieur de nous-mêmes, en faisant vibrer nos cordes sensibles.